apprendre le rappel à son chien

Apprendre le rappel à son chien

Posted on Posted inDressage

Le rappel est un ordre vital, surtout au cours des promenades. La désobéissance de votre chien pourrait, en effet, mettre sa vie en péril. Il est de ce fait important de l’entraîner dès son plus jeune âge.

Comment lui faire comprendre ce que vous attendez de lui ? Comment réagir si votre chien ignore l’ordre de rappel ?

Les conditions d’apprentissage

Commencez à entraîner votre chien dès qu’il atteint les 3 mois. Certains maîtres s’acharnent à hurler le nom de leur toutou, espérant que celui-ci revienne vers eux. Sauf que l’animal ne réagit pas, parce qu’il ne comprend pas l’ordre. Voici nos conseils pour réussir l’éducation de votre chien.

  • • Approchez-vous de votre chien pour mieux capter son attention.
  • • Misez sur la précision. En entendant son nom, votre chien s’attend à un ordre explicite. « Médor, au pied ! » ou « Médor, viens ! » sera donc plus compréhensible pour lui. Veillez à toujours utiliser la même expression pour ne pas le désorienter.
  • • Les chiens sont sensibles à la gestuelle. Vos hurlements incessants et vos gestes désordonnés peuvent se traduire par le mécontentement, ce qui fera peur à votre compagnon. Et la crainte ne le motivera pas à revenir.
  • • N’hésitez pas à récompenser ses efforts, mais évitez les punitions.

Mon chien n’obéit pas, que faire ?

Il est compréhensible que vous soyez irrité face à au refus de votre chien à obtempérer. Mais attention, votre réaction va influencer son comportement.

  • Ne courez pas après lui : votre compagnon risque de penser que vous êtes en train de jouer. Du coup, il va continuer sa course.
  • Ne le frappez pas : il arrive que les maîtres, à bout de patience, châtient corporellement leur chien. L’animal ne comprend pas pourquoi vous êtes toujours aussi furieux alors qu’au final, il est revenu.
  • Prenez la direction opposée : « fuyez » sans crier. Votre chien, désorienté par votre réaction, décidera de vous suivre… en courant.

La patience sera votre atout majeur. Le rappel ne doit pas être assimilé à la fin des promenades. C’est plutôt une façon d’habituer votre chien à ne jamais trop s’éloigner de vous. Et surtout, montrez à Médor combien vous êtes satisfait de sa progression. Des caresses et un sourire suffiront.